Zoo

Conseil d'Ederweld Adulte (public averti) Historique Roman graphique

Présentation de la trilogie par South : Zoo est une mini série en trois tomes, publiés entre 1994 et 2007. Je vous la recommande chaudement.

Scénarisée par Bonifay, la trilogie raconte l’histoire émouvante d’une petite communauté isolée du monde dans un Zoo de Normandie, au début du XXe siècle. Dirigés par un médecin du nom de Célestin, chacun tente tant bien que mal de maintenir en vie leur fragile havre de paix. Mais, si les finances sont loin d’être au beau fixe, ce n’est rien en comparaison de la première guerre mondiale qui s’annonce.

Scénaristiquement, Zoo est une histoire très immersive, humaine et émouvante. On s’attache au lieu très rapidement ainsi qu’aux personnages qui y résident. Chacun a un passé douloureux et leur personnalité en font des gens à part. Quant au Zoo, c’est un personnage à part entière dans la trilogie. Véritable arche de Noé, il constitue une véritable bulle complètement en décalage avec le monde qui l’entoure. A l’intérieur il y a la vie, les couleurs, la quiétude, les rêves, l’innocence. Au dehors le monde est triste, sombre, frappé par la guerre, il vit dans la crainte des blessés et morts à venir. L’horreur de la première guerre mondiale y est décrite d’un point de vue psychologique et les nombreux silences qui ponctuent l’histoire saisissent aux tripes comme rarement. On tremble à chaque page pour Célestin et ses protégés dont on sait l’équilibre si fragile. A chaque instant, on sait que la situation peut basculer et leur coin de paradis disparaître.

L’introduction peut dérouter car elle débute directement au cœur de l’action mais elle constitue un véritable fil rouge philosophique et s’éclaircira au fil du récit.

Côté dessin, Frank représente les animaux avec un réalisme saisissant. De tous les dessinateurs vivants, il est incontestablement l’un de ceux qui parvient à restituer jusqu’aux émotions des sujets animaliers qu’il dessine. C’est bluffant. Il y a une foule d’émotions qui gravitent par ses dessins et pour un peu que l’on accepte l’immersion, la trilogie vaut le voyage. (je suis un grand dévoreur de BD mais j’ai beau avoir fini celle-ci en mai, je ne m’en suis toujours pas remis ^^’)

De par leur ancienneté, chacun des trois tomes est difficilement trouvable à l’heure actuelle (à part peut être dans des librairies spécialisées). Je ne peux en revanche que vous conseiller l’intégrale (200 pages environ) car chaque tome appelle nécessairement le suivant. Ils sont tous imbriqués et l’histoire acquiert toute sa saveur au fur et à mesure.

Cette trilogie vous plaira si : Vous aimez les histoires adultes qui font voyager, vous aimez les histoires philosophiques, vous aimez les récits faisant intervenir des animaux. [Attention toutefois, l’album est destiné à un public averti]

Nombre de tomes : 3 (également regroupés sous la forme d’une intégrale

Statut : Trilogie achevée

Public : Ado/ Adulte

Suggestions de lectures similaires si vous avez aimé cette trilogie : Broussaille, Roi Ours, Angkor

~South~

[table id=4 /]

Revenir au répertoire de séries