Zombillénium

favori f humour noir3

Présentation de la série par South : 

La série se compose à l’heure actuelle de trois tomes et est actuellement en pause provisoire. Elle est scénarisée, dessinée et colorisée par Arthur de Pins, autrement connu pour deux autres séries sans lien direct : Péchés mignons, une série de BD érotique et La Marche du crabe.

Scénaristiquement, Zombillénium raconte l’histoire d’un parc d’attractions d’horreur fictivement situé près de Valencienne dans le nord de la France. La particularité de ce parc étant que son personnel est plus mort que vivant. Et c’est finalement là toute la richesse de la saga : un subtil mélange entre des montres et la vie en entreprise.

A Zombillénium les monstres travaillent bien au-delà des 35h et il n’ont droit ni à une retraite ni aux vacances. Le parc est de plus dirigé par un conseil d’administration composé tant à la fois de vampires et de mortels. A l’instar d’une entreprise classique, il y a également des actionnaires et des syndicats. Mais bon, licencier un mort lorsque l’on est le seul employeur du marché…ça reste compliqué. L’histoire s’ouvre avec l’arrivée d’Aurélien Zahner dans le parc, un nouveau salarié fraichement recruté malgré lui. On peut considérer que c’est le héros de l’histoire mais les différents albums n’hésitent pas à le laisser régulièrement en retrait pour se consacrer à d’autres personnages du parc.

Une logique capitalistique confrontée à l’emploi de monstres, crée forcément un décalage, un fossé entre deux univers qui n’ont en apparence rien à voir et cela contribue à une omniprésence de l’humour noir et du cynisme, moi j’adore.

Côté dessin, vous l’aurez sans doute constaté, le style est différent des BD traditionnelles. En fait Arthur de Pins utilise un logiciel du nom d’illustrator qui lui permet d’empiler des formes façon patchwork. Une fois superposées, cela crée un magnifique effet 3D. C’est un style très aéré et quelque part très moderne. Globalement, quand on tombe par hasard sur un dessin d’Arthur de Pins, on en devine la paternité tant son style est caractéristique notamment concernant ses personnages. C’est du semi réaliste mais avec une touche de cartoonesque. Il y a également beaucoup de reflets et d’effets de lumière, ce que l’on ne retrouverait pas dans une bd franco belge classique.

Remarque : Actuellement, la BD est malheureusement en pause puisqu’un film est en préparation. La sortie dudit long métrage d’animation est néanmoins prévue pour Halloween 2017 ce qui devrait marquer le redémarrage de la BD. Un pilote a d’ores et déjà été réalisé pour un clip du groupe Skip the Use et si c’est aussi beau, il pourrait bien s’agir de l’une des meilleures adaptations BD de ces dernières années.

Si le projet devait couvrir l’histoire des trois premiers tomes, l’évolution scénaristique progressive de la BD ne collait que difficilement aux canons cinématographiques habituels, notamment concernant le personnage d’Aurélien. Par conséquent, le film s’oriente désormais vers un préquel et par définition se déroulera avant l’histoire que l’on connaît.

Cette série vous plaira si : Vous aimez les histoires décalées, vous aimez l’humour noir, vous connaissez Disneyland Paris par coeur.

Nombre de tomes : 3

Statut : Série en cours (mais ponctuellement mise en pause durant la réalisation du long métrage d’animation Zombillénium. Le film sortira à Halloween 2017.)

Public : Tout public

Suggestions de lectures similaires si vous avez aimé cette série : Pierre Tombal, Les démons d’Alexia, Zozoland, La Marche du crabe, Mélusine

~South~

[table id=11]

Revenir au répertoire de séries