Tintin s’offre un retour anticipé à l’horizon 2015

Bonjour à tous,

Comme vous le savez sans doute, Tintin, série incontournable de l’univers BD franco-belge pour de nombreuses générations, tombera dans le domaine public en 2054. Concrètement, cela signifie qu’à compter de cette date, chacun pourra librement faire du Tintin s’il le souhaite. Frédéric Taddeï s’en était étonné lors de son émission « Ce soir (ou jamais !) » en décembre dernier, considérant que, pour lui, et même s’il n’était pas sans ignorer la législation en vigueur, la question ne se posait pas : un Tintin sans Hergé ce n’était pas un vrai Tintin ! Néanmoins, conscient des problèmes qu’une telle interrogation pouvait soulever en terme d’enjeux économiques et vis-à-vis des fans de la série, il s’était fait l’un des porteurs de la question au festival BD d’Angoulême 2013.

tintin2

Au cours de nombreux mois et débats, la société Moulinsart réaffirma sa volonté de publier un album à l’horizon 2053 afin de repousser l’échéance fatidique et ainsi éviter que l’oeuvre d’Hergé ne soit détournée à des fins personnelles.

Seulement voilà, en 2053, Nick Rodwell, actuel mari de la veuve d’Hergé et administrateur délégué de la société Moulinsart, aura théoriquement 101 ans et sera donc trop âgé (s’il est encore en vie) pour s’occuper d’une telle reprise.

Il fut donc convenu que le nouvel album de Tintin serait publié avant 2020 afin de permettre à Nick Rodwell de préparer dans les meilleures conditions le passage de flambeau.

Comme nous vous l’avions indiqué lors de notre seconde soirée tchat, consacrée aux reprises de séries cultes, plusieurs auteurs étaient pressentis pour réaliser le prochain Tintin : Van Hamme, Peter Van Dongen, Fournier et même Rodier !

Mais c’est finalement ce dernier, connu pour ses nombreux pastiches de la série, qui fut finalement désigné  par la société Moulinsart pour s’occuper du futur Tintin. Si l’information n’a été rendue publique qu’hier soir, la collaboration entre Moulinsart et Rodier remonterait à la fin de l’année 2013. Pour l’heure, plusieurs images ont d’ores et déjà fuité sur le web.

Petit bilan de ce que l’on sait sur le prochain Tintin :

Les informations sont à prendre avec beaucoup de précautions, mais l’histoire se déroulerait à Québec et l’intrigue tournerait autour du château Frontenac. Dupond et Dupont serait également de la partie, mais nul ne saurait dire pour le moment l’importance du rôle qu’ils occuperont dans ce futur album.

Tintin A Quebec

L’album se déroulerait peu de temps avant que Tintin ne rencontre le Capitaine Haddock, ceci afin de ne pas contrevenir avec la volonté d’Hergé. L’auteur d’origine avait en effet indiqué qu’il ne souhaitait pas que Tintin continue après lui, élément que la société Moulinsart et Yves Rodier ont décidé d’interpréter de manière assez large en considérant que Tintin et l’Alph-Art resterait l’ultime album de la série chronologiquement parlant.

rodier

Extrait de la couverture pastiche « L’alph-Art » de Rodier, album qui a vraisemblablement joué en sa faveur dans le choix de Moulinsart concernant le futur auteur de « Tintin ».

Radio Canada a quant à elle diffusé un reportage d’une cinquantaine de minutes afin de revenir sur l’évolution de la série et les prochains enjeux que celle-ci allait devoir affronter pour ne pas tomber dans les mains du public.

RTEmagicC_1708c7ee27.jpg

De nombreux téléspectateurs sont par ailleurs intervenus dans le débat télévisé qui s’en est suivi afin de saluer le choix de reprise qui avait été fait par Moulinsart mais également indiquer leur fierté de se savoir au centre du prochain album.

Quant à Rodier, l’auteur s’est dit désormais trop occupé pour répondre à nos questions mais nous a indiqué que l’album devrait voir le jour à la rentrée scolaire 2015. Il nous reste donc encore une bonne année avant de pouvoir tenir le vingt-cinquième album de la série entre nos mains, l’occasion pour nous de relire la série plusieurs fois afin d’être incollables sur le sujet.

La société Moulinsart nous a quant à elle faire parvenir une illustration d’Hergé datée de 1965 en nous indiquant que le tome à paraître se fonderait partiellement sur un ancien projet d’album laissé de côté par Hergé dans les années 60. Rodier assurerait également le scénario de cet album tout en se basant sur quelques notes préparatoires retrouvées par Moulinsart dans les recherches inachevées d’Hergé. Yves Rodier conserverait donc une grande part de liberté quant à l’écriture de la trame principale tout en se devant de maintenir l’esprit de la série d’origine. Souhaitons-lui bonne chance !

article

Après quelques recherches quant à l’authenticité de l’illustration, il s’avère que celle-ci est bien authentique, comme en témoigne cet article posté en 2010.

Nous attendons donc avec impatience de nouvelles informations sur ce projet, même si nous savons désormais Tintin entre de bonnes mains.

South d’érable

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.