Soda

Conseil d'Ederweld Humour noir Polar Classique

Présentation de la série par South : Soda est une série incontournable du répertoire des éditions Dupuis. Parue pour la première fois en 1987, elle met en scène David Elliot Hanneth Solomon (dit Soda), un « flic » de New-York assez tumultueux qui n’hésite pas à tirer avant de poser les questions. Coutumier des bavures, il tente de survire à sa façon à la violence de sa vile tout en y faisant régner l’ordre, à sa manière.

Contraint d’héberger sa mère, cardiaque, dans son appartement, Soda tente à tout prix de la ménager en lui cachant sa vie de lieutenant de police.  Pour elle il est pasteur, du moins c’est comme ça qu’il part le matin et qu’il rentre le soir. Ce qu’elle ignore en revanche c’est que l’ascenseur de leur immeuble lui sert de cabine d’essayage et qu’il n’hésite pas à se changer à chaque trajet pour faire durer l’illusion.  Vaudeville et quiproquos garantis !

Si la série compte 13 tomes à l’heure actuelle, l’ordre de lecture importe peu puisque chacun constitue une histoire complète. Evitez néanmoins de débuter directement par le tome 13 car celui-ci constitue une fracture nette dans la série. Par ailleurs, si vous souhaitez connaître les origines de Soda, je vous recommande les tome 2 et 9 (pas en toute première lecture le 9).

Si vous êtes tentés par la série, évitez les intégrales et préférez les tomes individuels. Chaque tome est conçu comme un épisode de série tv et saura vous rappeler la situation initiale via un « générique », inédit à chaque fois.  Je reste donc convaincu que votre expérience de lecture n’en sera que meilleure.

S’il existe plusieurs éditions, je ne vous ai mis que la plus récente ci-dessous. Les éditions antérieures ne différent qu’en matière de mise en page mais l’illustration de couverture est identique d’une édition à l’autre. Par conséquent, je vous fais confiance pour identifier un tome de Soda si vous en croisez-un, un jour. 😉 D’ailleurs, notez qu’il vous sera probablement difficile d’avoir une série avec des tranches identiques pour chaque album (hors édition 2014 ou beaucoup de chance). C’est une chose qu’il me semble bien de préciser et d’avoir en tête avant de vous lancer. Concernant les intégrales, il semblerait – selon plusieurs sources différentes et officielles- que les dimensions diffèrent d’un tome à l’autre. Vous voilà prévenus.

A titre anecdotique, on notera que Soda est, avec Violine, l’une des rares séries BD, à pouvoir prétendre à une passation de flambeau entre deux dessinateurs, en cours d’album.  Luc Warnant, dessinateur originel de la série a en effet quitté la série après la 11e planche du tome 3.  Afin de faire sortir l’album et perpétrer la série, c’est donc Bruno Gazzotti qui le remplaça jusqu’au tome 12.  Puis, après un écart de presque 10 ans entre les tomes 12 et 13, Dan Verlinden a finalement repris la série au dessin. Tome restant le scénariste de la série depuis le premier album.

Si vous avez lu l’un des tomes de la série, n’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire. 🙂

Cette série vous plaira si : Vous aimez les séries BD construites sur le modèle des séries tv américaines, vous aimez les BD polar, vous aimez Goodbye Lénine, vous aimez les BD qui se passent à New-York,  vous aimez les vaudevilles et l’humour noir.

Nombre de tomes : 13

Statut : Série en cours

Public : Ado / Adulte

Suggestions de lectures similaires si vous avez aimé cette série : Seuls, La clé du Mystère.

~South~

[table id=6/]

Revenir au répertoire de séries