Sélection de tomes pour Halloween

Bonsoir à toutes et tous, joyeux Halloween !!!

Je triche un peu en exhumant un article publié par mes soins il y a maintenant quatre ans… Mais les albums en rapport avec cette thématique n’étant pas nombreux, je me bornerai donc à la remettre à jour.

Commençons cette petite sélection BD thématique (magie-monstres) par Zombillénium.

Zombillénium

Zombillénium tome 1

Après trois tomes et un film prochainement sur nos écrans, Zombillénium s’est indéniablement hissée ces dernières années sur le podium des séries les plus attendues dès leur sortie en librairie. Réinventant le genre en y mélangeant avec humour vie de monstre et vie de bureau, le résultat crée une ambiance tout simplement détonante.

A Zombillénium, un parc d’attractions fictif situé près de Valenciennes, on vient en famille ou entre amis pour avoir la peur de sa vie. A ce titre, trains fantômes, sorcières et autres squelettes viennent effrayer les visiteurs pour leur plus grand bonheur.

Mais, derrière ce parc si banal en apparence, ce sont avant tout les monstres qui en sont les employés. En effet, la momie ne porte pas de costume et le squelette du train fantôme n’est pas non plus un robot articulé. Le parc est entièrement géré par… des morts !!! Le directeur lui-même est un vampire ; quant au DRH (Directeur des Ressources Humaines) il s’agit d’un loup-garou… Une BD à l’humour noir fort agréable.

Note : pour l’anecdote, Arthur de Pins, que l’on connaissait surtout pour une BD érotique (Péchés Mignons) s’était vu proposer la réalisation de la couverture du Spirou spécial Halloween n°3681 du 29 octobre 2008.

Spirou Halloween

On devine sur la couverture ci-dessus (de gauche à droite) Anton, Sirius, Francis, Blaise et Gretchen.
La série n’était à l’époque même pas encore imaginée.
😉

Nelson

Nelson

Ah… Nelson… Ce petit diablotin a déjà 14 albums à son actif. Paru chez Dupuis, scénarisé et dessiné par Christophe Bertschy, il a débarqué en format 48 pages il y a de cela presque 13 ans. C’est l’histoire de Julie, une jeune célibataire qui vit avec son labrador Floyd, et dont la vie va être bouleversée du jour au lendemain par l’arrivée d’une calamité orange.

En réalité, c’est au travail que Julie reçoit un mail des plus étranges lui demandant de le renvoyer à 25 de ses contacts sous peine de voir s’abattre sur elle une malédiction orange. A l’instant même où Julie décide de supprimer le message, Nelson (petit diablotin orange sur la gauche de l’écran) débarque directement du monde des enfers.

Sa passion dans la vie ? Pourrir celle de Julie et de Floyd (pour le moment il y arrive plutôt bien d’ailleurs). On ne doit pas rire du malheur des autres dit-on… ici vous ne pourrez pas vous en empêcher (en plus ça ne dérangera personne). Il est à noter que l’histoire n’en est pas vraiment une mais il s’agit en réalité de strips (cf : lexique) rassemblés sous forme d’albums.

Mélusine

Mélusine

On reste une fois de plus chez Dupuis, pour parler de Mélusine (la petite sorcière sur l’image de gauche). Il s’agit d’une jeune sorcière travaillant dans un château et dont les tomes sont des successions de gags d’une à plusieurs pages. Bien que cette dernière pratique régulièrement la magie (qu’il s’agisse de cours ou d’exercices), sa tâche première est la plupart du temps de récurer la demeure du sol au plafond et du plafond au sol, ce sur quoi la maîtresse de maison (une fantôme) demeure intransigeante quant à sa réalisation. Au fur et à mesure des albums, on se rend compte que le château et ses alentours regorgent de monstres et créatures d’épouvante mais la manière dont les choses sont présentées relève plus de la parodie que d’une BD d’horreur (si l’on peut parler ainsi). L’ensemble est dessiné par Clarke et scénarisé par Gilson. On peut désormais parler selon moi de série « incontournable ».

 

 

Isabelle

Isabelle

Et puis, pour ceux qui souhaitent taper dans le très très lourd, je ne manquerai pas d’ajouter à cette brève sélection, une série incontournable : Isabelle.

Signée de grands noms de la BD qu’on ne présentera plus, la vie de cette petite fille est cerclée d’un univers fantastique peuplé de créatures toutes plus extraordinaires les unes que les autres, de magie et de sorcières.

Si vous aimez le savant mélange de poésie, de magie et de BD franco-belge traditionnelle, cette série est indéniablement faite pour vous. Il est fort à parier que vous ne puissiez retrouver les albums (de par leur date fort ancienne) mais trois intégrales ont été publiées en 2007.

 

Bonne soirée et pour les amateurs, bon film d’horreur. Au passage, si d’aventure vous en cherchiez un, je ne peux que vous conseiller Mister Babadook, film d’épouvante coup de cœur que j’ai eu le plaisir de chroniquer sur le site du Galion des Étoiles.

SOUvenir d’un deaTHès*

*l’auteur de cet article s’excuse pour ce jeu de mot pourri consistant à caser son pseudo au sein d’un jeu de mots d’Halloween.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *