Réédition de « L’aventure immobile ».

Yann Blake

Rédacteur news et Administrateur du forum Phylacteres
Yann Blake

aventure

En 1998, les éditions Dargaud sortent le premier album d’une nouvelle collection, « Le dernier Chapitre », qui met en scène des personnages classiques de BD mais vieillis.

Ce premier tome L’aventure immobile met donc en scène Blake et Mortimer dans les années 1990. C’est André Juillard qui se charge des dessins, et le scénario est confié a Didier Convard. Le format de l’album est à l’italienne. Cependant après sa rupture de stock, l’album est vite oublié…

9782205044638g1

Couverture d’origine de 1998.

Les éditions Dargaud ont décidé de rééditer cet album, sous le label « Blake et Mortimer » cette fois-ci. C’est en novembre dernier qu’est publié sur la page Facebook de la série un croquis de couverture de Juillard pour cette réédition :

ob_1b8d36_988342-362065403930439-464660437-n

Croquis de Juillard, publié en novembre 2013.

Puis Yves Schlirf (éditeur chez Dargaud) nous présente par la suite la couverture définitive, comme vous pouvez le voir ci-dessous :

ob_0701ee_bi8hcmwieaeyoxy

Couverture définitive de la réédition.

La date de sortie était fixée au 24 avril 2014 mais c’est finalement aujourd’hui que l’on pourra se procurer cet album en librairie.

La collection « Le dernier chapitre » s’était arrêtée au tome 4. Johan et Pirlouit, les Pieds Nickelés et Barbe Rouge avait ainsi été vieillis le temps d’un album. Peut-être verra-t-on une réédition de ces albums-là un jour…

blake

L’histoire de L’aventure immobile :

Nous sommes dans le milieu des années 1990,Blake et Mortimer se sont retirés des affaires et jouissent d’une paisible retraite. Philip Mortimer s’est éloigné de Londres. Ils ne se sont d’ailleurs pas vus depuis fort longtemps. Ce dernier répond à une lettre de Francis Blake (qu’il voit alors rarement). S’entame alors une correspondance basée sur une lettre que Blake a reçue du cheik Abdel Razek. Cette lettre va les amener petit à petit, par le biais de leurs rêves qu’ils vivent ensemble chaque nuit, à sortir de l’amnésie dont Razek les a lui-même frappés à la fin du tome 2 du Mystère de la Grande Pyramide.

Dans leur dernier rêve commun, le cheik Abdel Razek amène Akhénaton avec lui rejoindre les paisibles rivages de l’Amenti (cf Le Mystère de la Grande Pyramide). C’est alors que Blake et Mortimer sont témoins du fait qu’Akhenaton — le pharaon oublié après avoir voulu imposer le culte du dieu unique Aton — est en fait une femme. Et à quoi cet homme, qui sent la fin venir, fait-il allusion lorsqu’il demande aux deux hommes de creuser en eux-mêmes et de se souvenir ? Voilà qui est bien étrange, by Jove !

Aujourd’hui sort donc cette une réédition revue et corrigée, nous pouvons donc vous faire découvrir la couverture finale :

Couverture finale

Document annexe sur notre forum : la chronologie des albums Blake et Mortimer

Yann Blake

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.