Quand une BD devient film…

Et on commence par quelque chose de totalement différent cette semaine. J’aborderai la fiche BD dans l’article qui suivra, mais il me semblait bon de rappeler que nous sommes relativement gâtés cette année en ce qui concerne les adaptations cinématographiques de séries BD franco-belges.

Tout d’abord, nous avons la sortie le 16 février dernier de Largo Winch 2, adapté de la série du même nom. J’avais déjà beaucoup aimé le premier et le deuxième m’a également séduit, à ceci près que pour le deuxième j’avais lu la série au préalable. ^^

Photo film 1

[lekinorama.com]

C’est un film d’action particulièrement dynamique et dont le scénario est bien écrit. Donc si vous êtes fan de Largo Winch (ou si vous ne connaissez pas d’ailleurs), que vous avez aimé le premier film (c’est dans la même veine) et que les films d’action c’est votre truc, courez dans les salles obscures. 🙂

Bien sûr le scénario n’est pas toujours identique en tout point à la BD puisqu’il s’agit d’une adaptation, mais ce détail ne me dérange pas véritablement.

Je vous propose les deux bandes-annonces pour vous mettre dans le bain :

Largo Winch

Largo Winch 2

Concernant le scénario de ce deuxième opus (nous reviendrons sur celui de la série au moment de la fiche) :

Largo Winch décide de revendre le groupe W pour en tirer une forte somme d’argent, somme qu’il utilisera intégralement dans une fondation du nom de son père à but humanitaire. Cependant, ce genre de chose est déjà courante à travers le monde. En effet, nombre d’investisseurs importants ont déjà leur fondation humanitaire. La  nuance vient du fait qu’ils ne reversent presque rien aux gens dans le besoin justement, ces associations ne leur servant que de façade de bienveillance. Aussi, lorsque Largo Winch, l’homme le plus riche et puissant du monde, dit reverser l’intégralité de sa fortune pour les causes qu’il défend, cela ne plaît pas beaucoup. C’est pourquoi, à partir du moment où il signe le compromis de vente du groupe W, on l’accuse de complicité de crime contre l’humanité. Il est suspecté d’être allé dans un petit village de Birmanie sur ordre de son père en prévision d’une extermination de la population. Un compte secret du nom de Pandore et ayant pour propriétaire Nério Winch aurait également été utilisé pour financer le génocide, mais tout cela est-il fondé ? C’est que vont tenter de savoir le groupe W et Largo, en proie à des ennemis toujours plus déterminés les uns que les autres. Mais comme il le dit si bien lui-même : « Homme sans ennemis, homme sans valeur ».

En mars, nous voyons débarquer Titeuf, mais si, vous savez, le gamin à la mèche jaune !!! Déjà sujet à une adaptation sur petit écran, le voilà maintenant en haut de l’affiche. Certaines voix de la série ont été d’ailleurs reprises pour le film. Avril ? C’est au tour de l’élève Ducobu de débouler sur nos écrans. Souvenez vous, c’est le cancre blond avec un pull rayé jaune et noir. ^^ Et on termine en août par l’arrivée des Schtroumpfs et en 3D.

Pour juger ces derniers films, j’attendrai d’avoir des retours. Vous pouvez par contre obtenir plus d’informations auprès de mon partenaire Cinevisio dont le cinéma est le domaine direct.

South

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *