Mon cher Ted Benoit, ton talent nous manquera…

Considéré comme le meilleur repreneur de Blake et Mortimer au 648x415-43x37_le-dessinateur-ted-benoit-au-festival-d-angouleme-le-26-janvier-2002dessin, Ted Benoit nous a quittés le vendredi 30 septembre dernier.

A la fois dessinateur et scénariste, Ted Benoit, avait reçu le prix du scénario au Festival d’Angoulême 1979 pour son premier album Hôpital. Quelques années plus tard, il se vit également remettre à Angoulême, l’Alph’Art du public pour le treizième tome de Blake et Mortimer, L’Affaire Francis Blake ; une histoire dessinée sur un scénario de Jean Van Hamme.

Pendant sa très riche carrière, il créa le personnage de Ray Banana. En 2004, il signa le scénario d’un polar hitchcockien « Playback » pour François Ayroles. Il réalisa beaucoup d’illustrations ces dernières années. Ted Benoît fut aussi le premier dessinateur à relever le défi insensé de succéder à E.P. Jacobs sur le dessin de Blake & Mortimer lorsque les éditions Dargaud décidèrent de relancer la série après en avoir racheté les droits.

R_surrection d'OlrikTed Benoit avait par ailleurs travaillé sur un troisième projet d’album de Blake et Mortimer. Malheureusement,  les éditions Dargaud ont préféré refuser le projet qui leur était alors présenté. Le récit aurait directement suivi Le Secret de l’Espadon et aurait raconté le retour d’Olrik à Londres après l’effondrement de l’Empire Jaune. Nous aurions ainsi découvert le retour d’Olrik, « seul survivant d’un bateau fantôme contaminé par les retombées nucléaires des explosions ayant détruit Lhassa et l’empire de Basam Damdu et répandant cette peste moderne dans son sillageLa fin de cet album aurait quant à elle été liée aux essais nucléaires menés par les Etats-Unis dans le Pacifique au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. » (résumé retranscrit par Laurent, anciennement rédacteur d’un blog dédié à la série et qui avait eu l’opportunité de rencontrer Ted Benoit en 2009).

D’après les éditions Dargaud, l’idée que nos deux britanniques puissent être aux côtés d’Olrik, leur célèbre némésis, sans le reconnaître, n’aurait pu être acceptée par les lecteurs de la série. C’est d’ailleurs cet argument qui fonda leur refus d’accepter le projet. Notons que l’idée sera malgré tout reprise dans Le sanctuaire de Gondwana. Ted Benoit s’en défendait en précisant qu’Olrik n’aurait été en contact qu’avec Blake. Ce n’est en effet que très brièvement que celui-ci rencontra Olrik dans Le Secret de l’Espadon.

Il est assez difficile d’apprendre cette disparition, ayant personnellement été un grand admirateur du dessin de Ted Benoit. Je le considérais et le considère toujours comme l’héritier direct des grands dessinateurs de ligne claire, comme Hergé et Jacobs, au point d’être devenu lui-même un chef de file de la nouvelle Ligne Claire aux côtés de Floc’h ou Chaland.. Associé à Jean Van Hamme, il dessina deux albums d’une grande maîtrise : L’Affaire Francis Blake en 1996, et L’Étrange rendez-vous en 2001.

En 2014, le dessinateur âgé à l’époque de 67 ans, répondait à Miguel Frognier, un blogueur :

Miguel : Quelle est votre relation actuelle avec l’univers de Blake et Mortimer ? Vous reprendriez la série à nouveau si on vous donne des conditions appropriées? Si oui, ce serait comme dessinateur, scénariste ou les deux?

Ted Benoit : Comme scénariste, peut-être, sauf que je n’en ferais pas au rythme voulu par l’éditeur. Un album par an, c’est absurde. Comme dessinateur jamais, c’est trop tard pour ça.

ob_220adb_ted-benoit-laffaire-francis-blake-1996

Un souhait qui n’aura pu être réalisé. Le dessinateur et scénariste est décédé à l’âge de 69 ans.

Yann BLAKE

Yann

Yann

Fondateur et administrateur de la TV-Radio Phylacteres.fr, Rédacteur du site.
Yann

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *