Les Démons d’Alexia

Conseil d'Ederweld Jeunesse Polar Fantastique

Présentation de la série par South :

Les Démons d’Alexia est une série de 7 tomes réalisée par Ers et Dugomier entre 2004 et 2011. Elle met en scène Alexia, une jeune exorciste particulièrement douée qui vient tout juste d’être recrutée par le CRPS (Centre de Recherche des Phénomènes Surnaturels).

Cette série est pour moi un véritable coup de cœur et je trouve qu’il s’en dégage une atmosphère tout particulière. La proximité entre le centre et « Chez Gabriel », l’hôtel qui héberge Alexia participe à la création d’un microcosme régi par sa propre vision du monde.  Si ces lieux pourraient aisément être ceux que l’on croise tous les jours, ceux qui y vivent dans la BD ont toutefois fait du surnaturel un élément de leur quotidien. A ce titre, l’extérieur du CRPS ne constitue pas pour le lecteur une zone de confort puisque les manifestations paranormales peuvent très bien avoir lieu par delà ses enceintes.

En outre, les enquêtes surnaturelles qui sont soumises à Alexia ne sont en réalité que des énigmes dans l’énigme. Le CRPS présente en effet bien des mystères à commencer par sa zone 85, une zone du bâtiment mise en quarantaine après un tragique accident survenu en 1985 et qui coûta la vie de nombreux membres du centre. Les origines de « La Catastrophe de 1985 » restent d’ailleurs inconnues du nouveau personne, lequel a d’ailleurs fini par se faire à l’idée qu’il n’aurait jamais de réponse à ce sujet.

Il y a une vraie évolution des personnages au fil des albums ce qui tend à renforcer notre attachement à leur égard. Dans cette série, les frontières entre bien et mal sont difficiles à cerner et les cartes régulièrement rebattues. Difficile dans ces conditions de parler d’un combat du bien contre les forces du mal et c’est tant mieux !

C’est à ma connaissance l’une des seules séries à aborder les sciences occultes de manière si légère et documentée. Les démons d’Alexia est également une série qui intègre une tentative de rationalisation des différents phénomènes surnaturels rencontrés et qui parvient avec brio à faire abandonner au lecteur son regard manichéen.

Toute la série n’est cependant pas égale à mes yeux en terme de qualité et j’aurais plutôt tendance à dire que les 4 premiers tomes sont bien plus savoureux que les trois derniers. Le troisième tome semble difficile à dénicher sur le net à l’heure actuelle, n’hésitez donc pas à jeter un œil du côté de l’occasion chez votre libraire ou dans les brocantes. Une autre astuce peut également consister en l’acquisition des numéro du journal de Spirou qui en ont fait la prépublication. Vous pouvez en trouver pour pas cher sur internet. Quoi qu’il en soit et même si -malheureusement- on ne peut pas aujourd’hui parler de série « incontournable », vous auriez tort de passer à côté de cette magnifique saga.

A titre anecdotique, sachez que la série est adaptée de faits plus ou moins réels ce qui donne d’autant plus de force à l’histoire qui nous est contée. La série d’Ers et Dugomier puise une part de son imaginaire du Cercle des clavicules, un organisme créé au XVIIe siècle pour étudier les phénomènes surnaturels. C’est d’ailleurs cet organisme qui donnera lieu dans la série au mystérieux C.R.P.S. Toutes les recherches des auteurs à ce propos sont incorporées dans les différents albums que j’ai pu trouver, ce qui constitue une plus-value incontestable et contribue à donner une plus grande profondeur à l’univers.

Si vous avez lu l’un des tomes de la série, n’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire :).

Cette série vous plaira si : Vous aimez les histoires auréolées de mystère, les histoires ésotériques, le surnaturel, le fantastique-noir, les histoires de  sorcellerie.

Nombre de tomes : 7

Statut : Série terminée

Public : Jeunesse / Ado

Suggestions de lectures similaires si vous avez aimé cette série : Zombillénium, Protecto, Seuls, La clé du mystère (pour le côté enquête).

~South~

[table id=10 /]

Revenir au répertoire de séries