Les 23h BD, c’est parti !

C’est officiel, l’événément  « 23h bd » a débuté à 13h cet après-midi et se terminera à 13h demain après-midi. Les 972 participants de cette année 2014 ont donc 23h pour plancher (c’est le cas de le dire) sur le thème : Famille nombreuse. Il leur faut ainsi réaliser 24 planches d’ici demain. A cela s’ajoute la contrainte posée par l’ambassadeur qui vient durcir les règles. Maliki, invité d’honneur de cette 7e édition a ainsi indiqué que dans l’intégralité des histoires, seuls les animaux pouvaient parler. Cela excluant les êtres humains.

maliki

Les participants sont donc désormais lancés dans un véritable marathon dessiné, seul ou à plusieurs. Il existe par ailleurs des groupements réunissant plusieurs participants en France mais aussi à l’étranger.

Chacun peut uploader sur le site des 23h BD ses planches au fur et à mesure ou bien attendre le dernier moment pour s’en occuper, avec le risque bien sûr de se voir refuser l’accès à cause d’un crash du serveur (ce qui arrive chaque année).

A la clef il n’y a rien à gagner. Rien à part bien sûr des prix « virtuels » :

-Un lapin d’or pour les heureux participants qui arriveront à boucler leurs 24 planches dans le temps imparti

-Un lapin rose pour ceux qui arriveront à en produire le double dans le même laps de temps.

-Un lapin d’argent si les planches sont publiées après la date butoire

-Un lapin de consolation dit « lapin en chocolat » pour les participants qui arriveraient à prouver qu’ils avaient fini dans les temps mais qu’ils n’ont pas réussi publier les planches.

-Et pour de rares chanceux, la possibilité de se faire repérer par un éditeur et de voir sa BD publiée !

Si les récompenses sont diverses, les techniques le sont tout autant. Certains travaillent à plusieurs en atelier où se relayent scénaristes, dessinateurs et coloristes. D’autres doivent quant à eux trimer pour tenir les trois casquettes, étendus par terre ou assis à leur bureau.

Certains n’en sont pas à leur coup d’essai, d’autres tentent l’expérience pour la première fois. Certains sont professionnels et vivent de leurs créations mais d’autres pas.

Que vous soyez amateur de BD traditionnelle réalisée sur papier ou plutôt de BD numérique, vous trouverez sans doute votre bonheur dans les multiples stream qui sont lancés sur le web.

Pour ma part je vous proposerai pour le moment trois artistes différents :

Forkmotion : (coup de coeur du jour) : Ce graphiste réalise une BD mettant en scène des souris. C’est mignon tout plein et pour l’avoir suivi pendant quelques heures depuis sa recherche de personnages, je trouve ça prometteur. (@Forky : Si tu passes par ici : « Don’t forget Mustaches ! »)

souris2

Vous pourrez retrouver sa galerie ici : http://www.23hbd.com/?pg=participation&pt=102&an=2014 🙂

Mais je vous conseille aussi,

Paka : Dans un style plus héroïc-fantasy que le dessinateur précédent, cet auteur a déjà pondu 8 planches ! En outre, le côté ample du sujet permet d’avoir des histoires totalement différentes d’un auteur à l’autre et je trouve que cela est la vraie richesse d’un tél événement. Je n’en dirai pas plus sur la BD en elle même afin de vous laisser le suspense.

paka

Pour afficher les planches déjà en ligne de Paka : http://www.23hbd.com/?pg=participation&pt=62&an=2014

Sarkresh : La fondatrice du Cyanmagenta est de retour pour le défi des 23BD. Contrainte d’abandonner l’année dernière pour cause de blessure au bras, elle se relance dans l’aventure plus déterminée que jamais ! Son histoire, intitulée « La Cage » est à lire ici : http://www.23hbd.com/?pg=participation&pt=437&an=2014

sarkresh

 

N’hésitez pas à vadrouiller sur le site des 23h afin de découvrir d’autres trésors cachés.

Quant à moi je navigue d’un participant à l’autre afin de découvrir de belles choses. Je vous invite à nous suivre sur twitter : @Ederweld pour vous tenir au courant des mes trouvailles.

Ps : Surtout il faut encourager les participants, ils ont besoin de notre soutien !

 23 South 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.