Exposition « Astérix » à la Bibliothèque Nationale

[EDIT : Je  tiens aussi à préciser que je me suis fait taper sur les doigts par les monsieurs en costumes avec une oreillette translucide… Pourquoi ?  Interdiction de prendre des photos… C’est pour cela que je vais essayer de mettre l’essentiel, sans trop en mettre…]

Bonjour bonsoir !

Mercredi 18 décembre, je suis allée (grâce à mon école adorée) à l’exposition d’Astérix, à la Bibliothèque Nationale. Pour ceux qui ne le savent pas, je fais des études dans la BD et l’illustration, en première année, à cette école (vous comprendrez plus bas pourquoi j’en parle là).

Donc, on commence l’exposition avec une présentation des auteurs : Goscinny et Uderzo. Petite biographie rapide donc, et on arrive à ce magnifique buste d’Astérix.

IMAG2781

Il y a donc un petit parcours/circuit qui tourne dans tous les sens, avec beaucoup de planches originales.
M. Uderzo dessine ses planches sur deux formats A3 en paysage (horizontal).
Cela fait quatre formats A4 (papier à imprimante classique) posé les uns à coté des autres.
C’est très grand.

IMAG2785

Planche de « Le Tour de Gaule d’Astérix » avec une inscription en haut de la planche : « imprimer en bleu pour mise en couleurs »

Ce qui m’amène à parler de la fabrication d’une BD :

                • On imagine une histoire ;
                • On la présente à une maison d’édition
                  -Soit on est débutant, et on présente des planches terminées à l’éditeur
                  -Soit on est confirmé, et on peut se contenter de présenter des storyboards. Soit parce que les éditeurs connaissent déjà les personnages, soit parce que les story-boards sont extrêmement propres et clairs (ce qui n’est peut-être pas le cas de mes explications ! ^_^ ) ;
                • L’éditeur accepte (ou refuse d’ailleurs !) et là commence la publication ;
                • On dessine toutes les planches, et elles sont ensuite envoyées à l’imprimerie ;
                • L’imprimeur imprime les planches en deux exemplaires :
                  -Le celluloid : la planche imprimée en noir et blanc sur une feuille transparente, afin de n’avoir que les traits noirs.
                  -le bleu : la planche est imprimée en bleu, ou en gris. Tous les traits noirs sont donc assez clairs, sur papier blanc. Cela permet de poser les couleurs (à la gouache pour les planches d’Astérix) sans abîmer les planches originales ;
                • Le celluloid et le bleu sont renvoyé à l’imprimeur, qui place le cellulo sur la planche avec seulement les couleurs ;
                • Le cellulo est placé sur le bleu coloré, et le tout est imprimé ainsi ;
                • et TADAAAAAAM !! On a une planche couleur avec des traits tout beaux et tout noirs, impec’ et prête à être reliée !

Bon, j’vais vous passer les détails de la reliure, même si c’est intéressant et cool à faire ! 😀

Allez, passons à la suite !

IMAG2791

Illustration faite à la gouache, par Uderzo

IMAG2804

Planche de mise en situation du personnage d’Astérix. Cela fait partie de l’étape du Chara-design, qui est faite pour présenter et comprendre un personnage en particulier.Le personnage d’Astérix a été initié par M. Trubert, fondateur de l’école où je suis !

L’expo continue donc avec toujours plein de planches de différents albums.

Puis vient la collection des objets rares et/ou insolites, tels que :

IMAG2800

Le petit journal illustré

IMAG2793

Un album écrit et dessiné en braille.
C’est vraiment super intéressant, et ce qui est drôle, c’est de jouer le jeu et de fermer les yeux et de passer la main/les doigts dessus pour essayer de comprendre… Comme les dessins sont eux aussi en relief… 🙂

IMAG2801

Des pots de yaourt trop cool !

IMAG2797

Des albums écrits dans la langue du pays où se déroule l’histoire… ou pas !

Et puis bon. On termine l’expo avec tout cela :

IMAG2805

Uderzo se moque des gens qui critiquent son dessin/le scénario « trop long et trop complexe » de Goscinny, qui fait des parodies « à la façon de »

IMAG2806

Astérix vu par Peyo

IMAG2808

Astérix vu par Loisel

IMAG2807

Astérix vu par Enki Bilal

 

Et voila les trucs d’un ami de la classe :

Et enfin, ma papatte personnelle que j’ai dessiné sur le mur de dédicaces à la toute fin de l’expo 😛

IMAG2814

C’est moi !!
Blog
Facebook

Bref, il me semble avoir tout dit !!!

Bonne journée/soirée à tous, et merci d’avoir lu ce « petit » résumé !

Loup

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.