En quête de bulles n°5 : Cheverny, sur les traces de Tintin !

Aujourd’hui, je vous emmène à Cheverny, à la découverte du célèbre château de la Loire éponyme ! Mais quel est le rapport avec la bande dessinée, me demanderez-vous ? Eh bien il est très simple : pour créer le domaine de Moulinsart, Hergé s’est inspiré du château de Cheverny et de ses jardins.

Commençons d’abord par un peu d’histoire ^^ Cheverny était à sa création, vers 1500, une forteresse dont il ne reste aujourd’hui que quelques vestiges. Le château actuel a été construit entre 1624 et 1640 à la demande du comte Henri Hurault et de son épouse. Mais la demeure ne sera réellement achevée que quelques années plus tard, grâce à leur fille et au travail de l’architecte d’intérieur Jean Monier.

Ce n’est que bien plus tard, en 1942, qu’Hergé découvre Cheverny (par le biais d’une brochure touristique) et qu’il décide de s’inspirer de son architecture (extérieure mais aussi intérieure) pour créer Moulinsart.

Le domaine apparaît donc pour la première fois dans Le secret de la Licorne, avant de devenir la propriété du professeur Tournesol et le lieu de villégiature de Tintin et du capitaine Haddock.

On remarque donc de nombreuses similitudes entre Cheverny et Moulinsart, à la fois du côté de l’architecture mais aussi dans les détails des objets. En voici quelques-unes :

facade_a

A gauche : façade sud du château de Cheverny entourée du parc

A droite : façade du château de Moulinsart entourée du parc

(Hergé enlève les deux ailes présentes sur le château de Cheverny)

—————————————————————-

1390_a

A gauche : corps central de la façade sud et fronton, Cheverny

A droite : porte d’entrée et fronton, Moulinsart

—————————————————————-

cheminée_a

A gauche : cheminée de la « chambre du Roi », Cheverny

A droite : cheminée page 45 « Le secret de la Licorne », Moulinsart

—————————————————————-

escalier_a

A gauche : escalier d’honneur sculpté de motifs à la mode sous Louis XIII (guirlandes, fruits, symboles des arts …), Cheverny

A droite : escalier (le fameux) page 44 « Le secret de la Licorne », Moulinsart

—————————————————————-

armures_a

A gauche : armure savoyarde de parade du XVI, en haut de l’escalier d’honneur, Cheverny

A droite : armure page 44, « Le secret de la Licorne », Moulinsart

Dans un bâtiment annexe, on peut également visiter l’exposition « Les secrets de Moulinsart » organisée en collaboration avec la Fondation Hergé. Au programme : immersion (avec sons et lumières) dans les décors de Tintin reconstitués pour l’occasion et découverte de maquettes et d’objets directement issus de la BD !

On ne fait pas forcément de découvertes extraordinaires, mais ça intéresse tous les âges, et surtout, pas besoin de tout connaître à propos de Tintin pour apprécier !

Annette-Irma_a

A gauche : Annette

A droite : Irma

Alors, qui imite qui ??? :p

—————————————————————-

expo tintin

De gauche à droite (quelques reconstitutions) : salon de « L’affaire Tournesol », bélier dans « Le secret de la Licorne », le fameux sous-marin du « Trésor de Rackham le Rouge » et le laboratoire de « L’affaire Tournesol »

Voilà, j’espère vous avoir donné envie d’aller vous balader dans ce beau domaine qui abrite également un chenil et un grand parc fleuri (appareil photo à la main pour traquer toute ressemblance avec Tintin 😀 ).

Jady

 


Photos Cheverny © Jady

Images d’illustration Tintin © Hergé / Moulinsart 2014


Accéder aux autres « En quête de bulles »

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *