Conseil lecture de la semaine n°2 : « L’Étranger » de Ferrandez d’après Camus

995594_736579616372060_760307305_n

Cette semaine je vous conseille l’album L’Étranger, magnifique adaptation en bande dessinée de l’œuvre d’Albert Camus par le talentueux Jacques Ferrandez. L’album, édité chez Gallimard, contient 135 pages.

On (re)plonge dans l’univers étrange de l’œuvre qui reste parfaitement dans l’esprit du roman. Le style de dessin de Ferrandez s’adapte parfaitement bien au ton de l’œuvre originale. A la fin de la lecture en ressort un sentiment étrange et mystérieux qui nous laisse songeur… A vous de découvrir !

Résumé de l’éditeur (Gallimard) :

Le jour où sa mère est morte, Meursault a remarqué qu’il faisait très chaud dans l’autobus qui le menait d’Alger à l’asile de vieillards, et il s’est assoupi. Plus tard, dans la chambre mortuaire, il a apprécié le café que lui offrait le concierge, a eu envie de fumer, a été gêné par la violente lumière des lampes électriques. Et c’est avec une conscience aiguë du soleil qui l’aveugle et le brûle que l’employé de bureau calme et réservé va commettre un acte irréparable. Camus présente un homme insaisissable amené à commettre un crime et qui assiste, indifférent, à son procès et à sa condamnation à mort.

Avis : 4/5

A64518

Pour prolonger la lecture :
* Jacques Ferrandez a également adapté une autre œuvre d’Albert Camus en BD, toujours chez Gallimard : L’Hôte
* A l’occasion du centenaire de la naissance d’Albert Camus, les éditions Soleil éditent un ouvrage sur l’auteur réalisé par José Lenzini et Laurent Gnoni

Yann Blake


Accéder aux autres conseils lecture

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.