1) Saul

saul

a) Présentation

Saul fait son apparition à partir du tome 3 de la série. Fils du millionnaire Matthew Barrie, fondateur du parc Treasure Island, il est le chef du clan du Requin. Son autorité émane d’un geste fou : la traversée du bassin du requin à la nage. C’est d’ailleurs de par cette prouesse qu’il pu assoir son autorité sur les autres enfants du parc.

S’il porte assistance à Dodji et à son équipe alors que ceux-ci tentent d’échapper à une meute de chiens errants, il ne compte pas pour autant partager son territoire avec eux et se montrera très vite intraitable et cruel.

Persuadé de savoir ce qu’il s’est passé le jour de la « Grande disparition », il craint par-dessus tout l’obscurité.

Il meurt à la fin du tome 3 après avoir tenté de reproduire son exploit passé dans le bassin du requin, dans l’espoir de maintenir une autorité qui lui échappe au profit de Dodji.

Revenant in extremis à la fin du tome 5, il annonce aux enfants l’existence de leur mort, sa vengeance sur le requin et reconnaît l’ex-assassinat de Dodji par sa main.

Persuadé d’être dans le vrai, il transformera finalement le clan du Requin en clan du Soleil et l’érigera en véritable armée à sa botte, à l’image de celle du IIIe Reich qu’il affectionne tant.

IMG_0555

Camille découvrant l’étrange collection de Saul

Mais, désigné par les premières familles comme étant leur messie, il se ralliera finalement à elles et restera à Néosalem.

Concernant son attirance pour Camille et Dodji, Bruno Gazzotti nous a indiqué lors de notre soirée tchat du 3 février 2014 qu’il n’était pas nécessairement homosexuel ou bisexuel mais seulement « provocateur » comme cela est fréquent pour les enfants de son âge.

b) Origine de la mort

Inconnue jusqu’au tome 9, les enfants de Néosalem lui ont néanmoins indiqué dès la page 9 du tome 8 que les enfants élus étaient morts dans des circonstances extrêmement singulières.  Tome 9, page 16, case 5, il avouera finalement à Camille que sa première mort s’était déjà passée dans le bassin du requin.

c) Ce que l’on peut conjecturer à son sujet

Beaucoup de choses ont déjà été révélées à son sujet. Il y a néanmoins un point qu’il reste à éclaircir concernant la page 45 du tome 3 et la descente de Saul devant le couloir d’accès au bassin. Le dialogue qu’il y livre avec lui-même en s’adressant à son père est-il si imaginaire que cela ? Un interlocuteur est-il présent dans l’ombre ?

sauldad

Montage à partir de deux extraits du tome 3 page 45

 

Est-ce finalement de lui que Saul reçoit des ordres ?  Pourquoi cette chose doit-elle se cacher dans le noir ? Est-ce la raison de la peur de Saul ? Autant de questions qui ne peuvent encore trouver réponse à l’heure actuelle et dont les prochains tomes devraient, je l’espère, apporter un éclairage supplémentaire pour lever l’obscurité qui plane sur ce personnage.

Une autre théorie sur Saul et son influence sur les premières familles vous est présentée ici.

d) Références  

[Attention : pour la partie qui va suivre, je ne m’intéresse aux textes religieux que pour leur portée littéraire et non religieuse. En aucun cas je ne me positionne en faveur de ou contre l’un ou l’autre. Merci de votre compréhension.]

Si le lien avec le roi Saül est direct, il convient de rechercher les autres références qui gravitent autour. Mais précisons avant toute chose, pour ceux qui l’ignoreraient, que Saül est dans le Coran comme dans la Bible le premier roi d’Israël. A ce titre, il se voit confier par le prophète Samuel l’ordre de dresser une armée pour protéger son peuple. Il en va de même pour Saul qui dans la BD s’érige en chef des armées.

Par ailleurs, les textes bibliques et plus particulièrement le premier livre de Samuel font état d’un voyage de Saül et de son armée dans la région de Béthel, une ville des hautes terres de Canaan. Pour ma part, j’y vois un parallèle évident avec les terres basses telles que représentées dans la série (et qui donnent leur nom au tome 7 intitulé Les terres basses), Fortville s’étant en effet enfoncée dans le sol.

Mais le parallèle ne s’arrête pas là puisque ladite ville de Béthel est aussi sujet à un autre parallèle avec la série BD. Béthel est en effet, dans les textes religieux, la ville de « L’échelle de Jacob ». Cette échelle de 6 à plusieurs dizaines d’échelons selon les interprétations est réputée avoir été rêvée par Jacob et mener au ciel.

echelle

Échelle de Jacob

 

Pour bien mettre en évidence ce que je cherche à démontrer, je vais mettre le texte officiel et j’y adjoindrai mes remarques en bleu. Je tiens par avance à m’excuser auprès des puristes.

Genèse 28:11-19

11 Et il arriva en un lieu où il passa la nuit, parce que le soleil était couché. Il prit donc une des pierres du lieu, en fit son chevet, et se coucha en ce lieu-là. 

12 Alors il eut un songe; et voici, une échelle était dressée sur la terre, et son sommet touchait aux cieux ; et voici les anges de Dieu montaient et descendaient par elle.  [Dans la BD les enfants de Fortville et du clan du Requin s’échappent des terres basses par une échelle de corde jetée depuis le sommet des terres basses grâce à Dodji, lequel y est parvenu à l’aide d’un parapente. Si la montée des enfants semble évidente, la descente peut selon moi être assimilée à la chute des enfants qui ne parviennent pas au sommet.]

echelle

Tome 7 – page 54

13 Et voici, l’Éternel se tenait au-dessus d’elle, et il dit : Je suis l’Éternel, le Dieu d’Abraham, ton père, et le Dieu d’Isaac ; la terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité. [Dans la BD, les terres basses sont celles des dernières familles dont l’élu du mal s’est manifestement enfui grâce à l’échelle]

14 Et ta postérité sera comme la poussière de la terre ; et tu te répandras à l’Occident et à l’Orient, au Nord et au Midi ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta postérité.  [Si dans la BD il n’y a pas de poussière, on observe en revanche l’apparition d’un épais brouillard sans raison apparente.]

15 Et voici, je suis avec toi, et je te garderai partout où tu iras ; et je te ramènerai en ce pays ; car je ne t’abandonnerai point, que je n’aie fait ce que je t’ai dit. [Les enfants retourneront-ils eux aussi à Fortville (désormais terres basses ?)]

16 Et Jacob s’éveilla de son sommeil, et dit : Certainement, l’Éternel est en ce lieu-ci, et je n’en savais rien !  [Jusqu’au tome 5, les enfants ne présageaient aucunement la présence du monolithe noir.]

17 Et il eut peur, et dit : Que ce lieu est redoutable ! C’est ici la maison de Dieu, et c’est ici la porte des cieux ! [Cela accréditerait la thèse selon laquelle le monolithe serait en réalité un portail.]

18 Et Jacob se leva de bon matin, et prit la pierre dont il avait fait son chevet, et la dressa en monument, et il versa de l’huile sur son sommet. [Peut-on voir en ce monument le monolithe de la BD ? Selon moi la question se pose.]

19 Et il appela ce lieu-là Béthel (maison de Dieu), tandis qu’auparavant la ville s’appelait Luz.

Certaines traductions et commentaires ont conduit différents chercheurs à considérer l’échelle comme un lien entre le ciel et la terre. Dans la BD, on peut selon moi y voir une confirmation de ce qui avait été posé par la marelle à la dernière case de la page 5 du tome 6.

De plus, il est expliqué (voir Jean 1:29-51) que les anges montaient et descendaient au dessus de l’élu. Cette image renvoie selon certains traducteurs à l’échelle de Jacob. Or, le maître des couteaux est celui qui est le plus en bas sur l’échelle lorsque les enfants s’enfuient des terres basses. Il aurait donc été légitime de le considérer à ce titre comme l’élu du mal. Ne dit-on pas que d’ailleurs que les enfants sont des anges ?

Malgré tout, si l’on considère le texte précité comme véritable indice, l’identité de Camille en tant qu’élue du mal ne fait aucun doute.  Elle est en effet la seule enfant de Fortville au dessus de laquelle montent et tombent des enfants. Car, si le nombre d’enfants qui montent jusqu’en haut des terres basses est relativement conséquent, rares sont en revanche ceux qui chutent. En tout et pour tout, deux enfants tombent de l’échelle lors de l’ascension : Betty et Jonathan. Or, Jonathan tombe en dessous de tout le monde et Betty au dessus d’une enfant de Fortville : Camille ! A cet instant, Camille est d’ailleurs l’enfant de Fortville la plus en bas de l’échelle car Léïla et le maître des couteaux n’y ont pas encore pris place. Peut-on encore douter de l’identité de l’enfant-minuit après cela ?

« Désormais vous verrez le ciel ouvert » est aussi un passage extrait du même texte. Or, le brouillard ne se dissipe-t-il pas en sortant des terres basses ?

South


Revenir à la page de présentation du clan du Requin

Revenir à la fiche de Seuls