2) Lucie

maitre

a) Présentation :

Lucie est une petite fille de bas âge. Elle est protégée par le maître des couteaux qui serait prêt à donner sa vie pour garantir la sienne. Dans le tome 4, elle est kidnappée par les singes de la zone rouge qui l’emmènent jusque dans l’Opéra où ils la hissent à l’intérieur d’un cairn.

Au cours du tome 8, les enfants des premières familles décident de l’enfermer dans « la chambre blanche ». Cet enfermement découle du fait qu’ils l’estiment être l’élue maléfique des dernières familles.

b) Origine de la mort : 

Jusqu’à présent, on ignore beaucoup de choses à son sujet. Cependant, les enfants de Néosalem la considérant comme l’élue du mal et ayant indiqué à Saul à la page 9 du tome 8 que les enfants élus étaient morts dans des circonstances extrêmement singulières, il est fort possible que ce soit le cas de Lucie. Toutefois, cette information ne peut en aucun cas nous indiquer l’origine exacte de sa mort.

c) Ce que l’on peut conjecturer à son sujet :

Lucie est déclarée être l’élue du mal, guide des dernières familles à la page 38 du tome 8.  Elle fut explicitement désignée aux enfants de Néosalem par le recroquevillement de la main tranchée d’Aldéric, laquelle est réputée bouger en présence de phénomènes surnaturels.

lucie2

Pour les enfants de Néosalem, pas de doute : Lucie est l’élue des dernières familles.

De ce fait, et puisque cette dernière a également bougé pour d’autres enfants (tels que Leïla ou Dodji), il semble possible de conjecturer que la seule main ne permet pas de déterminer avec certitude quel enfant est ou non l’élu des dernières familles.

Si l’on sait désormais que les premières familles se sont fourvoyées en désignant Lucie au lieu de Camille, revenons ensemble sur les éléments qui pouvaient légitimement nous faire penser à sa culpabilité.

On savait avant le tome 9 que cet enfant faisait partie des 7 enfants de Fortville. De plus, il était également possible d’écarter Dodji dont la seconde mort empêchait toute implication dans la survenue du monolithe.

En partant du postulat que Lucie était bel est bien l’élu tant recherché, plusieurs preuves auraient ainsi pu accréditer cette hypothèse (toujours avant l’arrivée du tome 9) :

                • Le fait que les singes de la 9ème Famille l’aient érigée sur un véritable trône au cœur du cairn de l’opéra (voir tome 4) ;
lucie

Les singes de la 9ème famille ont placé Lucie sur un trône. Peut-on y voir un rapport avec l’élu des dernières familles ?

d) Lucie n’est qu’une projection 

Le groupe de fans de la série « Les limbologistes » considère quant à lui que le personnage de Lucie n’existe pas et n’est qu’une projection du maître des couteaux.

South


Revenir à la page de présentation des enfants de Fortville

Retour à la fiche de Seuls