« La Belle et la Bête » : présentation des personnages

1) Gadimos : 

gadimos

Il est le sorcier à qui les villageois ont confié la mission de sauver leurs terres. Vivant au milieu de la forêt, il va tenter de créer un artefact capable d’une telle prouesse mais va commettre une erreur impardonnable en dotant l’artefact (une rose blanche) du pouvoir de penser par lui-même.

Gadimos sera alors transformé en Bête par la Rose et sera contraint de la servir. C’est lui qui rencontrera les villageois venus chercher de ses nouvelles au bout du délai fixé et qui condamnera l’accès aux bois par un ensemble de clauses.

Il sera finalement terrassé de la main de Gaël-Ran par décapitation.

 

 

2) Gaël-Ran : 

Gael-ran

C’est le chef des chevaliers Lions, armée d’élite envoyée par le gouvernement du pays pour venir à bout de la Bête qui terrifie un petit village.

Avant de partir pour le combat, il confiera à Bellyana un pendentif porte-bonheur. Son armée est fortement décimée lors des premières minutes de l’affrontement contre le monstre. Il viendra finalement à bout de la Bête mais devra subir en compagnie de quatre autres de ses compagnons (les seuls survivants) la colère de la Rose, véritable tireuse de ficelles.

Transformé en Bête (la deuxième de l’histoire), c’est lui qui annoncera aux villageois sa propre mort et celle de la totalité de l’armée de chevaliers Lions.

Dix ans plus tard, il sera chargé d’accompagner Bellyana jusqu’à l’ancienne demeure de Gadimos par ordre de la Rose et dans l’espoir qu’elle succède à son « poste » de Bête. Les choses ne vont pas tout à fait se passer comme il l’avait prévu puisque ses sentiments humains prendront le dessus et il fera alors tout pour sauver Bellyana du sombre dessein orchestré par celle qui le dirige. Il ira même jusqu’à s’opposer dans un combat mortel aux trois autres gardiens encore en vie (South, East et West), combat dont il sortira vainqueur.

Il échouera pourtant dans sa quête pour sauver Bellyana puisque celle-ci, ne comprenant pas que le lien Bête-Rose est inversé, s’en prendra à lui en le transperçant à l’aide d’une sanguinite. Sur le point de mourir, il tentera pourtant de s’opposer dans un ultime effort à la Rose, non sans avoir conté toute son histoire à Bellyana. La Rose, déçue de sa « démission », le tue en l’empalant au bout de ses tiges.

 

3) Bellyana :

bellyanaC’est elle qui, alors que son village désespère à trouver un présent pour Gadimos, va lui offrir une rose blanche, rose qui servira à concevoir l’artefact. Plus tard, à l’apparition de la première Bête, son père la confie à Dame Arguila pour qu’elle reçoive une formation en magie noire.

C’est donc dix ans après qu’elle se fera passer pour une pauvre voleuse de pain bannie par les villageois afin d’être recueillie par la Bête et les gardiens, stratégie qui payera puisque la Bête acceptera de la prendre avec elle après avoir reçu un ordre haut placé.

La Bête lui confiera l’entretien des jardins, tâche qu’elle accomplira jusqu’à ce qu’elle se coupe avec un vase, ce qui la dispensera de ses obligations. Tout en infiltrant le château, elle tient un rapport détaillé au conseil de son village dès qu’elle le peut par l’intermédiaire de la magie qu’elle a apprise. Son stratagème sera mis à jour par les gardiens qui l’observeront avec méfiance.

Échappant de justesse à une tentative de viol de la part de North, elle le tuera finalement d’un pieu en bois dans la tête (quand je vous disais que la série était destinée à un public avancé ^^’).

Un rêve étrange l’amène à comprendre que les gardiens sont en fait des chevaliers Lions transformés et Gaël-Ran la Bête. Après avoir localisé la Rose à l’aide d’un filtre magique, elle décide de se mettre en quête de l’artefact tout en croyant que la Bête contrôle la Rose. Cette erreur de jugement la conduira à blesser Gaël-Ran à l’aide d’une sanguinite.

Pour venger Gaël-Ran et en finir, Bellyana bondit face à la Rose pour en découdre. La dernière image qu’on a d’elle est son visage et le compliment que lui fait la rose sur sa beauté. On la retrouvera finalement transformée en Bête (la troisième et dernière). Elle s’en ira finalement annoncer au village sa propre mort et l’échec du plan pourtant si bien préparé des villageois. Le pendentif de Gaël-Ran autour du coup, elle rejoindra le château en pleurant sur son sort. Cette transformation nous fait comprendre que malgré sa détermination pour tuer la Rose, elle a finalement fléchi.

Cette supposition vient faire contrebalancer la phrase de Dame Arguila à son sujet. Cette dernière avait en effet dit au docteur Beaumont que, de la Bête (Gaël-Ran) ou de Bellyana, elle ne savait laquelle avait l’âme la moins damnée. Puisque la Rose dirige la Bête, cette comparaison se rapporte à Bellyana et à la Rose. L’âme de Bellyana n’est donc pas complétement damnée par les enseignements de Dame Arguila comme nous le montre cette dernière scène du combat contre la Rose où elle fait preuve de pitié, un sentiment des plus humains.

 

4) Docteur Edgar Beaumont :

beaumont

C’est le père de Bellyana et en même temps le chef du conseil de sécurité du village. Son nom est à renvoyer directement à Madame Leprince de Beaumont, auteure du conte original (comment, vous pensiez que c’était made in Disney ?).

Il confiera sa fille à la sorcière du village et sera à l’initiative du plan pour terrasser la Bête.

Au cours du plan d’infiltration, il sera pris de remords et hurlera dans la nuit. C’est son cri qui sera perçu mentalement par Bellyana et lui fera lâcher un vase.

Il sera la personne la plus affectée par la venue de la troisième Bête et l’annonce de l’échec de leur plan.

 

 

5) Dame Arguila :

arguila
 

 

On ne sait en définitive que peu de choses sur elle hormis le fait qu’elle forma Bellyana aux techniques de magie noire, ce qui, en outre, fait d’elle une sorcière.

 

 

 

 

6) Les gardiens :

Ils sont quatre, quatre chevaliers Lions survivants très proches de Gaël-Ran et transformés en monstres par la Rose. On les nomme les gardiens et pour ces personnages j’ai considéré qu’il était souhaitable de parler des quatre en même temps.

gardiens-1-et-2-mail

South, personnage dont je tire mon pseudo, est le bras droit de la Bête numéro deux. Relativement égoïste, il sera poussé par un seul désir, celui de faire de Bellyana la prochaine Bête afin de retrouver son humanité. Contrairement à Gaël-Ran, il restera campé sur ses positions ce qui lui vaudra la mort.

North est au contraire le plus froid des gardiens. Il est d’ailleurs l’un des moins proches de la Bête et se satisfait pleinement de sa nouvelle apparence. En plus d’être égoïste, il a soif de pouvoir. Ayant manqué de respect à Bellyana, il sera transpercé aux épaules par l’un de ses congénères. Les gardiens lui reprocheront de vouloir faire échouer leur plan initial. Après avoir tenté de violer Bellyana, il sera catapulté d’une des tours du château par Gaël-Ran puis soumis au jugement de la Belle. Cette dernière refusera la proposition des gardiens de le brûler et préférera lui planter le pieu servant pour la torche dans la tête, ce qui le tuera sur le coup.

East et West sont jumeaux, l’un possède un bracelet en or à un bras, le deuxième à l’autre. C’est le principal signe distinctif qui permet de les repérer en plus de la couleur de leurs vêtements. Très agiles, ils ont un œil à rallonge et ce sont eux qui sont chargés de surveiller Bellyana lorsqu’elle communique avec son père et le conseil. A l’instar de South et pour les mêmes raisons, ils seront tués par Gaël-Ran.

[br]
[br]

7) La Rose :

Rmail
[br]

Elle est le personnage majeur de ce one-shot. C’est elle qui est à l’origine des trois Bêtes et qui dirige tous les monstres du bois. Aussi, bien qu’elle confie le commandement de ses derniers à la Bête en place, c’est elle qui assure l’approvisionnement de « ses soldats » pour plus de docilité. C’est l’un des rares personnages à être en vie de la première à la dernière case de cette série. Contrairement au schéma du conte, la rose est personnifiée et peut se mouvoir. Très à l’aise au combat, elle fait preuve d’un certain cynisme et demeure un adversaire redoutable.

[br] [br] [br]  [br]

South


Retour à la fiche de La Belle et la Bête