Fred Duval

Dessinateur

(1965-Aujourd’hui)

Scénariste notamment des séries Hauteville House, Carmen Mc Callum, Tartuffe-de Molière, Gibiers de potence et Travis.

fred

[Photo extérieure à Ederweld et prise sur le net]

Fred Duval naît en janvier 1965 à Rouen.

Il y grandit et suit des études en histoire. Puis, il obtient sa maîtrise en étudiant les caricatures d’un journal relatant l’affaire Dreyfus.
Dans les années 80, Fred Duval affûte sa plume dans des fanzines et journaux d’étudiants tel que Le Strip Quotidien.
Il rencontre Olivier Vatine et Thierry Cailleteau, et décide de se lancer dans la bande dessinée.

Première expérience au début des années 90 : « Fish ‘n’ Ships » . 300 strips réalisés en un an, dessinés par Turlan et publiés dans de nombreux quotidiens régionaux de métropole et d’outre mer.

Duval fait plusieurs travaux de communication pour les Éditions Delcourt et dans la région Normande.

Son premier album, 500 fusils, écrit avec Cailleteau, est publié en 1995 avec Lamy au dessin et Rabarot aux couleurs. La même année, pour la création du Label Série B, il découpe et fait le dialogue de Carmen Mc Callum, une série SF dessinée par Gess.

Fred écrit aussi des scénarios pour la télévision (dessins animés Arsène Lupin, Carnaby Street, Nez de Fer).

Inépuisable, il a aussi créé d’autres séries BD : Travis, dessiné par Christophe Quet, Hauteville House, dessiné par Thierry Gioux, Code Mc Callum, avec Didier Cassegrain , Lieutenant Mac Fly, mis en scène par Jean Barbaud, Gibier de Potence, co-scénarisé avec Capuron et dessiné par Jarzaguet.

En 2008, il reprend les aventures de Carmen Mc Callum avec un nouveau collaborateur : Emem (Idoles) et publie Meteors, une nouvelle série de Science Fiction, dessinée par Philippe Ogaki avant de s’attaquer avec le dessinateur Zanzim à un vieux rêve : adapter Tartuffe en bande dessinée.

 En 2010,  il intègre l’équipe du Casse avec La Grande Escroquerie.
S’ensuit la même année l’aventure du Jour J, avec Jean-Pierre Pécau. Cette série-concept, dirigée par Fred Blanchard, nous transporte dans les grands tournants de l’Histoire.

Duval finit tout de même par retourner vers ses amours moliéresques avec Sept Personnages, dessiné par Florent Calvez.

Loup


validation

<<Retour à la fiche Hauteville House