Astérix à Bologne : le 37ème tome de la saga se précise

Astérix et la Transitalique, voici le nom du 37ème album relatant les aventures du célèbre petit gaulois au casque ailé !

C’est à Bologne (Italie) que s’est ouvert le 5 avril dernier la quatrième conférence Astérix, conférence ayant lieu chaque fois qu’un tome de la série s’apprête à paraître. Lors de l’édition 2017, de nombreux détails du futur album furent dévoilés, le plus important d’entre eux étant le titre de cette 37ème aventure gauloise. Aventure annoncée pour octobre de cette année. 


Jean-Yves Ferri a confirmé que la prochaine aventure se déroulera bien à l’extérieur de la Gaule. Avouons le franchement, on s’y attendait tous. L’histoire aura lieu dans ce fameux pays en forme de botte, appelé l’Italie, plus  particulièrement en Toscane, mais pas que. En effet durant la conférence, Jean-Yves Ferri a évoqué la traversée de l’Italie, précisons-même du nord au sud. Doit-on prévoir un passage à Rome ?

Astérix en Italie, un hommage à Albert Uderzo

Si Albert Uderzo est officiellement de nationalité française, le dessinateur originel d’Astérix a néanmoins des origines italiennes. C’est en voulant lui rendre hommage que Jean-Yves Ferri et Didier Conrad ont choisi ce pays comme cadre des nouvelles aventures d’Astérix et d’Obélix.

Merci les auteurs pour cette image 🙂

En 50 avant JC, toute l’Italie n’est pas occupée par les Romains. Pas de village d’irréductibles à déclarer,  juste des tribus échappant encore à la domination romaine. Jean-Yves Ferri et Didier Conrad veulent reprendre l’idée d’une zone libre dans un territoire globalement occupé. Idée déjà utilisée dans Astérix en Hispanie ou Astérix chez les Belges.

Ne discutaillons pas sur cet anachronisme car ce n’est pas le premier de la série vu que celle-ci est précisément construite sur l’un d’entre eux. Un rapide petit cours d’histoire s’impose. A l’époque de la bd, toute la Gaule était conquise à l’exception de quelques zones frontalières avec la Belgique et l’Allemagne. Pour ce qui est de l’Armorique, celle-ci était entièrement sous domination romaine. La possibilité d’y voir un village résistant à la puissance romaine est donc nulle. Pour en revenir à l’Italie étant sous domination romaine depuis le IIIème-IIème siècle avant notre ère, les tribus italiennes mentionnées dans l’album ne causaient donc pas de gros soucis.

Un 37e tome riche en action et en nouveaux personnages

Comme dit en début d’année, Obélix sera au centre de cette histoire. Cet album sera beaucoup plus centré sur l’action « plus de baffes » dixit Ferri, et sera adressé aux jeunes lecteurs.

Cette charmante dame ne serait-elle pas mondialement connue, mmmh ?

Oui, la Joconde devrait faire une apparition dans cet album, il semblerait (dixit les deux auteurs) que l’album atteindra un record de nouveaux personnages. Obélix aura d’ailleurs le béguin pour l’un de ces nouveaux personnages, détail qui sera lié à l’intrigue du tome.

Voici donc tout ce que nous savons sur le dernier né de cette célèbre saga déjà vendue à plus de 600 millions d’exemplaires et adapté en de multiples langues. Terminons sur un autre registre, avec l’apparition de nos deux Gaulois préférés, portés disparus en début de conférence, et s’étant invités à la fin de cette dernière. Petite scène n’apportant rien à la présentation mais bien sympathique au demeurant. Si vous voulez la visionner dans son intégralité, sachez que la conférence fut l’objet d’une captation vidéo, pour y accéder, suivez ce lien.

La vidéo commence 5 minutes après l’ouverture jusqu’au départ des personnes sur la scène. L’image en couverture de l’article est d’ailleurs un screenshot de cette même vidéo.

Maelyn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *